Saint-Étienne-de-Boulogne

  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne

Accueil du site > Pages Annexes > Eau potable : 120 000 € de travaux sur le réseau d’eau

Eau potable : 120 000 € de travaux sur le réseau d’eau

Le réseau d’eau qui dessert les hameaux des Taupenas et des Gouzis date des années 1930. Vétuste, il est affecté par de nombreuses fuites diffuses induisant jusqu’à 5000 l de perte d’eau par jour, sans qu’il soit possible de localiser précisément les secteurs fuyards, malgré des recherches avec des moyens de type corrélateur acoustique. Cette situation, mise en évidence il y a deux ans lors de la réalisation du diagnostic général du réseau d’eau a conduit la commune à envisager le renouvellement complet des conduites du Village jusqu’aux Gouzis, intégrant aussi la branche du Taupenas.
Une fois ces travaux réalisés, la conduite sera neuve du réservoir jusqu’à son extrémité, y compris la branche des Gouzis. En effet, la branche de La Lauze a été changée il y a quatre ans et celle des Gouzis il y a deux ans.
Les conduites en acier seront remplacées par du PVC alimentaire d’une section de 110 mm, qui permettra aussi de mettre en place les bornes incendie normalisées faisant actuellement défaut dans ces hameaux.
L’ensemble de cette opération s’élève à 120000 € ttc pour 1700 m de conduite neuve posée. La commune est en mesure de la réaliser dans de bonnes conditions financières grâce à une subvention exceptionnelle obtenue de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse dans le cadre d’un appel à projet centré sur les économies d’eau. Le dossier de la commune a été sélectionné et pris en charge à hauteur de 50 % de la dépense totale.
Après appel d’offres, le chantier a été confié à l’entreprise Reynouard, qui débutera ses travaux dans les derniers jours de mai. Ils doivent s’échelonner jusqu’à fin juin. Cela occasionnera assurément des périodes de restriction de circulation sur la RD 456, mais la commune et l’entreprise feront tout leur possible pour qu’elles soient les plus brèves possibles, afin de ne pas gêner au delà du raisonnable.
Par ailleurs, ces travaux sont conduits en coordination avec le Conseil Général qui a différé ses travaux de goudronnage prévus sur cette route afin qu’ils soient réalisés après les travaux d’alimentation en eau potable.

Partager sur Facebook



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF