Saint-Étienne-de-Boulogne

  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne

Accueil du site > Pages Annexes > Travaux à la source des Traverses

Travaux à la source des Traverses

Nettoyage de la source des Traverses La source des Traverses, située au-dessus du Col de l’Escrinet est la principale ressource en eau de la commune. Afin de répondre aux normes techniques en vigueur, son captage doit faire l’objet de travaux importants, tant sur le bâtiment que sur les bacs recevant l’eau, ou les abords des lieux.
Une première tranche de travaux vient d’être réalisée avec la rénovation du bac inox qui sépare les eaux et permet de les décanter pour en éliminer les sables et graviers éventuels avant qu’elle ne parte dans le réseau. L’occasion aussi de rajouter des bondes de vidange et des trop-pleins qui faisaient défaut jusqu’à présent.
Une opération qui a nécessité lé déconnection de la source pendant une journée et le transport du bac inox en atelier.
L’étape suivante, réalisée à la rentrée prochaine, sera la reprise des enduits et de la couverture du bâtiment de captage, puis l’amélioration des accès et de la clôture du périmètre de protection.
Au final, une opération imposée par l’Etat qui coutera environ 20000 € ht subventionnée par le Conseil Général et l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse à hauteur de 80 %.
Partager sur Facebook



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF