Saint-Étienne-de-Boulogne

  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne

Accueil du site > Pages Annexes > Divagation de bétail

Divagation de bétail

Il n’est pas rare que du bétail se trouve en état de divagation sur la commune. S’il n’y a maintenant que rarement des bovins, c’est encore trop souvent le cas d’équidés que l’on retrouve dans les champs des voisins, dans les jardins, ou plus gênant sur les routes. A chaque fois, s’en suit une recherche des propriétaires et un déplacement pour tenter de bloquer les bêtes.
Mais depuis 12 jours, c’est une jeune ânesse qui a été attrapée alors qu’elle divaguait au quartier d’Arbres, puis mise dans un pré. Douce et affectueuse, elle recherche le contact humain, mais depuis, personne ne s’est manifesté, et les recherches des mairies de Saint-Etienne et Saint-Michel sont restées infructueuses. Sa puce électronique lue par un vétérinaire permet de savoir qu’elle s’appelle Gribouille et qu’elle est de 2004.
Force a donc été de prévenir la Direction des Services Vétérinaires puis de prendre un arrêté de mise en séquestre de l’animal. A charge pour le propriétaire de se manifester en mairie pour récupérer son animal. Il aura alors à s’acquitter d’une amende pour divagation de bétail pendant au moins 12 jours, et éventuellement pour non déclaration de stationnement d’équidés aux Haras Nationaux.
Au final, une lourde somme à payer pour le propriétaire indélicat. S’il ne se manifeste pas dans les jours qui viennent, l’animal lui sera confisqué et remis à une association de protection animale ainsi que le prévoit le Code Rural.

Partager sur Facebook



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF