Saint-Étienne-de-Boulogne

  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne

Accueil du site > Pages Annexes > Plus une goutte d’huile perdue.

Plus une goutte d’huile perdue.

La commune de Saint-Etienne-de-Boulogne relève le défi lancé par l’association Huilétic !
Un premier container de récupération des huiles et graisses de cuisine a été installé il y a quelques mois au Village, derrière le four à bois. Deux containers de plus sont maintenant installés à Auriolles et La Conchy à côté des containers à verre, papiers et piles pour permettre aux particuliers de se débarrasser de leurs Huiles Alimentaires Usagées. Ensuite, au cours de ses tournées, le collecteur de Huilétic videra ces nouveaux containers de toutes ces précieuses gouttes chaque fois qu’ils seront pleins.
La commune entend donc proposer aux habitants trois points de collecte sur lesquels ils pourront déposer en même temps le verre, le papier, les piles, et maintenant l’huile, en sachant que les textiles ne sont collectés qu’au village. Pour mémoire, même si le hameau d’Auzon est l’un des plus peuplé, il n’est pas possible de mettre en place de point de collecte de la sorte car les camions verre et papier, trop gros, ne peuvent monter jusqu’au hameau.
Pour rappel, le rejet de ces corps gras, en des endroits où il ne convient pas, cause de multiples dégâts ! Que ce soit dans l’évier, les toilettes ou les rivières, ces rejets sauvages souillent l’environnement, alourdissent la facture d’eau pour son retraitement et obligent parfois à sortir la grosse artillerie pour déboucher les canalisations.

Ce déchet est utile, c’est une énergie renouvelable.

Le ratio d’huile rejetée par habitant est estimé à plus d’un kilo par an. Il y a donc un sacré gisement d’énergie renouvelable à regrouper.
L’objectif est de regrouper et mobiliser toutes ces « huiles ardéchoises usagées » pour la fabrication locale d’huile de chaîne de tronçonneuse 100% végétale et biodégradable. Un déchet au service des hommes et d’une région largement boisée, créateur d’emplois, un déchet collecté gratuitement pour le plus grand bénéfice de notre environnement commun.
Nos déchets sont des richesses et nos comportements sont précieux dès lors qu’ils créent un cercle vertueux.


Partager sur Facebook.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF