Saint-Étienne-de-Boulogne

  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne

Accueil du site > Pages Annexes > Agriculture : le comité local à l’installation se réunit

Agriculture : le comité local à l’installation se réunit

La question de l’agriculture est essentielle sur les territoires ruraux qui n’ont d’avenir que s’ils parviennent à conserver une agriculture vivante, autant pour entretenir l’espace en le préservant de l’embroussaillement, que pour assurer une production alimentaire locale et de qualité.
Alors que de nombreuses cessions d’activités pour cause de départ en retraite se font sans succession, cette question est au cœur des préoccupations de plusieurs collectivités qui ont engagé des actions de mobilisation du foncier agricole afin de parvenir à installer de nouvelles exploitations sur les secteurs en déprise.
C’est afin d’aborder concrètement ces questions que les collectivités intéressées et la profession agricole ont mis en place les Comités Locaux à l’Installation qui se réunissent dans les différents secteurs de l’Ardèche tous les quatre mois environ. La commune de Saint-Etienne est membre de celui du secteur d’Aubenas, qui vient de se réunir.
A l’occasion de la réunion qui vient d’avoir lieu, plusieurs questions ont été abordées, comme la possible reprise de différentes exploitations du secteur d’Aubenas, ou encore la concurrence entre l’urbanisation et l’agriculture, qui se fait quasi toujours au détriment de cette dernière.
Concernant Saint-Etienne, il fut longuement question des perspectives d’installation sur les terres situées sous le col de l’Escrinet, actuellement largement sous-exploitées ou abandonnées, et sur lesquelles la commune a engagé une action de mobilisation foncière en partenariat avec les propriétaires concernés.
L’idée à terme est d’arriver à rassembler sous la forme juridique qui sera la plus appropriée, suffisamment de terres pour installer un jeune exploitant. Plusieurs profils de candidats on déjà été sélectionnés et les discussions se poursuivent pour régler successivement les différents points du dossier : accord des propriétaires, choix des candidats à l’installation, fonctionnement de l’exploitation, bâtiments, etc, le tout sans déséquilibrer les exploitants qui utilisent déjà partiellement une partie de ces terres.

Les comités locaux à l’installation (CLI)

- Qu’est-ce que le CLI ?
le comité local à l’installation est une instance travaillant sur la thématique de l’installation agricole à l’échelle d’un bassin de quelques commuanutés de communes. C’est une démarche initiée par la Chambre d’Agriculture qui permet d’engager une réflexion opérationelle au plus près du terrain.
- Qui participe au CLI ?
Le CLI se compose : d’élus communaux (Louis Buffet et Franck Brechon, maires de Labastide-sur-Besorgues et de Saint-Etienne-de-Boulogne pour la communauté de communes d’Aubenas-Vals, Gérard Rocancourt, Maire de Fons pour la CDC du Vinobre), de représentants des syndicats agricoles (Confédération Paysanne, FDSEA, Jeunes Agriculteurs : Bernard Habauzit, Marcel Volle, Pierre-Yves Maret), d’élus de la Chambre d’Agriculture (Daniel Vernol) et du Pays de l’Ardèche Méridionale. Le CLI est assisté par une chargée de mission de la Chambre d’Agriculture (Odile Audibert).
- Quel est le rôle du CLI ?
Le CLI vise à faciliter l’installation de jeunes agriculteurs. Grâce aux échanges entre les différents membres du CLI, on obtient une meilleure connaissance des différents enjeux agricoles du territoire (agriculteurs proches de la retraite, propriétés agricoles à vendre, candidats à l’installation, stratégies de rétention foncière, etc.). Cette veille permanente au plus près des problématiques locales permet d’avoir connaissance de certaines opportunités avant qu’il ne soit trop tard (anticiper la transmission d’une exploitation avant que l’agriculteur en place ne cesse son activité et que les terres s’embroussaillent, recherche d’un candidat à l’installation avant qu’une propriété en vente ne parte en résidence secondaire, etc.).


Partager sur Facebook.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF