Saint-Étienne-de-Boulogne

  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne

Accueil du site > Pages Annexes > La source des Traverses en travaux

La source des Traverses en travaux

Acquise en 2007 par la commune, elle a été connectée immédiatement au réseau, mettant un terme aux pénuries enregistrées chaque année, même si les économies sont encore de mise de la part des abonnés car l’eau reste une ressource rare à préserver et à ne pas gaspiller.
Lorsqu’elle a été connectée, le captage lui même n’avait pas été refait, et des travaux sur le bâtiment qui date des années 1960 s’imposaient. Programmés pour l’automne, ils ont été repoussés en raison du mauvais temps qui n’aurait pas permis de faire du bon travail. Ils sont maintenant en voie d’achèvement.
Dans un premier temps, le chemin d’accès a été refait. Puis l’ensemble de la dalle de couverture du bâtiment a été refaite. Il a été réenduit intérieurement et extérieurement, tandis que sa porte a été changée. Afin d’éviter la formation de condensation, des aérations hautes et basses ont aussi été créées.
Sur les bassins de captage eux-mêmes, la répartition des eaux entre la part communale et la part revenant à l’auberge de l’Escrinet a été précisée avec la mise en place de nouvelles surverses en inox. Les trop-pleins et vidanges ont aussi été repris et munis de clapets et de grilles.
Pour finir, le périmètre de protection grillagé sera amélioré aux points où le grillage s’affaisse.
Autant de travaux qui permettront d’être en conformité avec l’arrêté préfectoral autorisant le captage et le déclarant d’utilité publique. Une opération dont le montant s’élève à 20 000 € ht, subventionnée à 80 % par l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse et par le Conseil Général de l’Ardèche dans le cadre des contrats "Ardèche Terre d’eau".
Partager sur Facebook.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF