Saint-Étienne-de-Boulogne

  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne

Accueil du site > Pages Annexes > Conseil municipal : les logements d’Auzon à l’ordre du jour

Conseil municipal : les logements d’Auzon à l’ordre du jour

Le conseil municipal qui vient d’avoir lieu a débattu de la réalisation de deux logements conventionnés dans les appartements que la commune a expropriées au centre du hameau d’Auzon.
Le cabinet d’architecte vient de rendre son projet permettant de réaliser un logement T2 et un logement T3 pour un montant de 263 871 € ht.
Le conseil s’est penché sur le plan de financement, et a sollicité les subventions afférentes auprès de la Région (Pays de l’Ardèche Méridionale), du Département (Ardèche Durable 2014) et de la communauté de communes du Pays d’Aubenas-Vals (subventions liées au programme local de l’habitat). En complément de ces subventions, il a aussi été décidé de solliciter un emprunt à taux bonifié pour la réalisation de logement social auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations.
L’équilibre financier de l’opération est en effet confirmé, le montant des loyers couvrant les emprunts et les charges communales, et laissant même un excédent prévisionnel de 2000 € par an.
Dans cette perspective, il a été décidé de conventionner avec l’Etat dans le cadre du dispositif PLUS, ce qui permettra à la commune de se rapprocher des objectifs qui lui sont assignés par la réglementation en matière de logements sociaux. Les deux d’Auzon viendront s’ajouter aux quatre que la mairie possède déjà sur la place et au six que la société ADIS possède aux Clapès. Rappelons que plus de 70 % de la population ardéchoise a des revenus qui lui permettent de prétendre à l’attribution de l’un de ces logements.
Le planning des travaux a aussi été évoqué, avec un dépôt de permis de construire en juillet, une sélection des entreprises en septembre - octobre pour un démarrage des opérations en décembre 2014 ou janvier 2015. L’ensemble des travaux devrait durer 10 à 12 mois.
Partager sur Facebook



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF