Saint-Étienne-de-Boulogne

  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne

Accueil du site > Pages Annexes > Un programme agricole intercommunal ambitieux

Un programme agricole intercommunal ambitieux

La communauté de communes du Pays d’Aubenas-Vals (CCPAV) et les communes qui en sont membres travaillent sur la question de l’agriculture et en particulier sur l’installation agricole. C’est ainsi qu’un groupe de travail autour du diagnostic foncier réalisé l’année passée s’est constitué. Y participaient, outre la CCPAV, les communes, la Chambre d’Agriculture et plusieurs partenaires comme le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche et le Pays de l’Ardèche Méridionale. La commune de Saint-Etienne-de-Boulogne y est représentée par Jacques Noury et Claudine Dubois, adjoints.
Ce groupe vient de se réunir au siège de la CCPAV à Ucel. L’occasion de tracer des pistes pour parvenir à mobiliser du foncier agricole, et à installer de jeunes exploitants sur des filières porteuses. L’accent a été mis sur le projet porté par la commune de St Etienne pour installer un éleveur sous l’Escrinet, mais aussi sur les communes de la vallée de la Besorgues qui travaillent à la reconquête de la châtaigneraie. Il fut aussi longuement question de la ceinture verte à vocation maraîchère qui entoure Aubenas et Vals-les-bains, avec les terres irriguées de Saint-Didier et de Saint-Privat, ou les terres arboricoles de Vesseaux.
Plusieurs filières porteuses d’avenir ont été abordées, au travers de la valorisation locale en circuits courts ou même en export. Mais dans tous les cas, seule l’innovation permettra de faire face aux évolutions des marchés et de la société, l’agriculture de demain ne pouvant être la simple reproduction de celle d’hier.
Les objectifs que la CCPAV et les communes poursuivent ont aussi été précisés : inverser la tendance à la déprise agricole et à la baisse du nombre d’exploitants afin de parvenir à créer de l’activité économique dans ce secteur, à entretenir les espaces et déboucher sur une production alimentaire locale.
Des objectifs ambitieux mais indispensables poursuivis par la CCPAV et les communes, qui trouvent une application concrète à Saint-Etienne-de-Boulogne au travers des démarches engagées depuis quelques mois (acquisition de terrains, discussion avec les propriétaires, sélection d’un candidat à l’installation : Victor Allard).
Partager sur Facebook



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF