Saint-Étienne-de-Boulogne

  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne

Accueil du site > Pages Annexes > Ordures ménagères et tri : bientôt des amendes...

Ordures ménagères et tri : bientôt des amendes...

Les procès verbaux seront dressés par l’ASVP de la communauté de communes (Agent de Surveillance de la Voie Publique)

La gestion du service des ordures ménagères impose que quelques règles de tri soient respectées, et en particulier que les différentes ordures soient jetées dans les bons conteneurs. Sans quoi, les bacs se remplissent vite de déchets qui n’ont rien à y faire mais qui devraient finir en déchetterie, ou dans les bacs de tri sélectif, ou dans les conteneurs pour les papiers et le verre. Les habitants ont alors beau jeu de protester que les bacs débordent ou qu’ils payent trop cher.
Afin de lutter contre cette situation et les dysfonctionnements entrainés par de telles incivilités, la communauté de communes s’est dotée d’un agent assermenté qui passe sur les points de collecte posant problème. Il vient d’intervenir à Auriolles, où les conteneurs étaient plein de papiers qui auraient du se trouver dans la colonne de tri, et d’objets divers allant en déchetterie ou dans les bennes à encombrants mises en place au printemps. Il en va ainsi des : emballages de laine de verre/roche, tuyaux PVC, vieux pots de peinture, miroir cassé, appareil à raclette et grille pain...
Une rapide inspection du contenu des bacs a permis d’identifier deux personnes qui ont eu la visite de l’agent assermenté, avant établissement d’un procès-verbal en cas de récidive, leurs noms ayant été conservés par le service. Un courrier d’avertissement/sensibilisation a aussi été distribué dans toutes les boites aux lettres du quartier.
Est-il normal d’en arriver à de telles extrémités alors que quelques gestes simples permettraient un meilleur fonctionnement du service ? A chacun de répondre en conscience et de juger ses propres actes !


Partager sur Facebook.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF