Saint-Étienne-de-Boulogne

  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne

Accueil du site > Pages Annexes > Une rentrée bien rodée

Une rentrée bien rodée

Les dix neuf enfants de la classe maternelle du regroupement pédagogique de Boulogne viennent de prendre le chemin de l’école. Ils ont retrouvé Corinne Bas, leur enseignante, accompagnée de Perrine Mourguet et Céline Girard, assistantes maternelles. Leur professionnalisme a vite eu raison des quelques pleurs et a su rassurer les parents qui pouvaient être inquiets.
L’occasion pour les plus petits de prendre leurs marques dans leur nouveau domaine, et pour les plus grands de se retrouver après deux mois d’absence. Bonne année à eux tous.
Par-ailleurs, les services périscolaires fonctionnent de la même manière que l’année passée, qu’il s’agisse du car, de la garderie ou de la cantine. Seule petite évolution, la cantine du mercredi midi est remplacée par une garderie afin de correspondre aux besoins des parents tout en limitant les charges pour la commune. En effet, les enfants étaient rarement plus de deux le mercredi, ce qui ne justifie pas le maintien du service.
Cette année encore, Robert Weber a effectué quelques aménagements et changements à l’école. En particulier, il a abattu deux arbres morts dans la cour, qui seront prochainement remplacés. Il a aussi fermé le cabanon des jeux de la cour afin que les enfants ne viennent plus se servir des jouets pendant la fermeture de l’école. La classe et le dortoir ont aussi connu quelques modifications pour mieux correspondre à la répartition des effectifs des enfants.



Partager sur Facebook



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF