Saint-Étienne-de-Boulogne

  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne

Accueil du site > Pages Annexes > Spectacle chez l’habitant

Spectacle chez l’habitant

Un spectacle musical avait lieu chez l’habitant au hameau du Taupenas. Au programme pour la quarantaine de spectateurs, une soirée musicale offerte par le groupe "Les Autres".
Un trio associant des compétences variées au service de la musique, tour à tour folk, jazzy, classique, ou du monde. Ce trio aux multiples facettes met en scène trois générations, trois univers musicaux, trois personnalités très différentes.
Tout d’abord, il y a Mireille, multi instrumentiste, qui apporte des notes classiques mais aussi traditionnelles en passant par des arrangements plus personnels à l’aide de son violon, de son alto, de son basson, de sa mandoline, de sa cornemuse ou encore de sa sanza.
Ensuite, il y a Michel, lui aussi multi instrumentiste, mais aussi compositeur de beaucoup des chansons du groupe. Avec sa guitare, dont il s’accompagne, il délivre ses chansons où se mêlent humour et émotions. Plaçant par ci par là de la flûte, des percussions, il s’adonne même à l’art difficile des cuillères.
Enfin, Eléonore envoûte avec sa voix, aux accents tantôt lyriques, tantôt ibériques. Parfois douce et fragile, parfois forte. C’est une chanteuse toujours dans l’envie de nous emmener avec elle, le temps d’une parenthèse musicale et féerique.
Une belle initiative qui participe à la diffusion culturelle en milieu rural et à l’animation de la commune.
Partager sur Facebook



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF